Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2013

Les dirigeants nazis avaient-ils une faille psychologique spécifique commune ?

Douglas Kelley, psychiatre, fut chargé au procès de Nuremberg de l'expertise psychiatrique de 22 responsables nazis pour répondre à cette question : existait-il une faille commune à tous ces dirigeants hitlériens ?

Il n'a pu trouver cet hypothétique caractère commun et, au contraire, il écrit :"Parmi ces hommes, on retrouve des orateurs doucereux et roués comme Goebbels, des représentants de commerce roublards et ambitieux comme Ribbentrop, et toute une série de pièces rapportées, avocaillons ou financiers."

Nuremberg.PNG et lire le livre de Jack El-Hai "le nazi et le psychiatre" éd. Les Arènes

Les expériences de Stanley Milgram vont malheureusement dans le même sens. voir sur ce lien :

http://jmcconseil.hautetfort.com/archive/2013/05/31/la-pr...

A ces époques, les neurosciences étaient pratiquement inexistantes. Quelles seraient les conclusions aujourd'hui avec les nouvelles techniques d'imagerie médicale ?

Loup ou chien ? Le prix de la liberté

Les temps qui courent demandent de la créativité et de l'audace, donc être hors normes. Or nous trouvons beaucoup trop de chiens tels que décrit dans la fable "Le loup et le chien" de Jean de la Fontaine. Ils cherchent le maître-sauveur qui va les sauver et qui le fera, s'il réussit, au prix de leur liberté puisqu'il expliquera comme Margareth Thachtcher :" There is no alternative !".

Vous trouverez le texte sur ce lien : http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/loupchien.htm

Un jour ou l'autre, toute personne qui s'assume doit choisir être chien ou loup. Et si on ne prend pas sa vie en mains, d'autres le font à notre place à leur profit exclusif.

Le premier critère essentiel de la création d'entreprise

Vous avez à votre disposition de nombreuses formations qui forment à la création d'entreprise : gestion, fiscalité, droit des sociétés, etc.

Aujourd'hui, les chômeurs subissent une pression extrêmement forte pour qu'ils créent leur entreprise, d'où des formations pour trouver un projet qui tienne la route.

Mais l'essentiel n'est pas là. Toutes les connaissances et expériences ne suffisent pas : il faut avant tout une MOTIVATION mais pas n'importe laquelle. Si c'est l'argent essentiellement, oubliez votre projet. Vous réussirez peut-être mais vous perdrez votre vie à vouloir la gagner.

"L'argent est un bon serviteur et un mauvais maître".

L'argent fait partie de ces motivations extrinsèques qui se renforcent en cas de succès mais en cas d'échec elles entament fortement les possibilités de résilience et l'estime de soi.

Comme dit le proverbe : "l'argent est un bon serviteur et un mauvais maître." Mais on peut choisir l'argent comme maître comme ces deux personnes dont vous pouvez envier la vie.

Voir cette video dont le personnage Jordan Belfort est interprêté à l'écran par Leonardo di Caprio "le loup de Wall Street" :

ou encore :

ce que monsieur Tapie ne dit pas c'est qu'il a triché en permanence avec les tribunaux de commerce qui lui donnait la préférence pour les entreprises en difficulté, avec l'aide de Jean-louis Borloo, avocat d'affaires spécialisé dans les reprises d'entreprise et le directeur d'une filiale du Crédit Lyonnais qui est décédé avant d'être traduit en justice pour ses malversations : Pierre Despessailles, directeur général de la SDBO.

p371 Histoire secrète du patronat de 1945 à nos jours éd. La Découverte.